Conseil d'administration et membres

Le Conseil d’administration compte sept (7) postes occupés par des administratrices élues par les membres de la corporation à l’assemblée générale annuelle. Le conseil d’administration est redevable aux membres de la corporation. Le rôle et les responsabilités des administratrices sont définis dans les statuts et règlements de la société. Les administratrices sont choisies parmi les membres de la corporation ou sollicitées, en vertu de leurs compétences et de leur intérêt et elles sont tenues de s’informer, d’agir en bonne foi et dans les meilleurs intérêts de l’organisme.

exemple photo vide.png

Marianne Goodwin

Présidente

.

exemple photo vide.png

Aissa Nauthoo

Vice-présidente

.

exemple photo vide.png

Lila Amara

Trésorière

Lila Amara est avocate et travaille pour le ministère du travail de l’Ontario et représente les travailleurs non-syndiqués qui se blessent au travail auprès de la CSPAAT (WSIB). Elle représente aussi particulièrement les travailleurs francophones comme seule personne bilingue de son organisation dans tout le Grand Toronto. Elle est aussi volontaire auprès des réfugiés et demandeurs d’asile pour les aider à s’adapter et trouver des ressources. Son objectif est de promouvoir les droits des plus vulnérables et de s’assurer qu’ils sont représentés et bien desservis. Elle a toujours eu comme philosophie d’utiliser son éducation et son travail pour aider ceux qui ne peuvent pas le faire pour eux-mêmes. Elle s’est jointe au conseil d’administration de La Maison, car sa mission et ses valeurs s’alignent avec les siennes.

Alison portrait sep 2021 (1).jpg

Alison Stewart

Secrétaire

Alison vient d’obtenir sa Maîtrise en politique, administration et droit publics (MPPAL) de l’Université York et œuvre présentement dans le domaine d’équité, diversité, inclusion et les droits de la personne.

Depuis 2013 elle a occupé plusieurs postes dans la francophonie Ontarienne, notamment au Commissariat aux services en français dans le rôle d’Enquêtrice principale, à la tête d’Action positive, et dernièrement dans le rôle de Directrice, Partenariats stratégiques pour le Campus Glendon, l’Université York.

D’un naturel jovial et philanthrope, Alison est une francophile provenant de Guelph. Elle est une cycliste qui habite dans le quartier de Moss Park (Toronto) depuis 2003. Elle siège sur plusieurs comités pour Cycle Toronto, un organisme à but non lucratif qui milite pour le développement et la promotion de la pratique du vélo comme mode de transport accessible, équitable et efficace plutôt qu'économique pour tous dans la ville de Toronto.

exemple photo vide.png

Poste

Administratrice

.

exemple photo vide.png

Poste

 Administratrice

.

exemple photo vide.png

Poste 

Administratrice

.

Jeanne_Françoise_Photo.png

 Jeanne Françoise MOUÈ

 Directrice Générale 

Jeanne Françoise œuvre depuis plus de 20 ans dans le mouvement des femmes francophones en Ontario.  Après avoir travaillé comme intervenante auprès des femmes survivantes d’agression à caractère sexuel à Toronto, elle a occupé le poste de directrice générale au Centre Espoir Sophie, une halte-accueil pour femmes francophones marginalisées, située en plein cœur de la ville d’Ottawa. Jeanne Françoise a ouvert le Centre Novas, premier centre d’aide et de lutte contre les agressons à caractère sexuel dans la région de Prescott-Russell.  Elle a été présidente de l’Action ontarienne contre la violence faite aux femmes et membre fondatrice du Mouvement ontarien de femmes immigrantes francophones (MOFIF).  Elle a pris les rênes de la mise sur pied de la première maison d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale dans le Centre-sud de l’Ontario, comme directrice générale en 2012.

L’objectif de La Maison est de former une équipe solidaire et performante par un engagement actif, l’actualisation de l’approche féministe ainsi que par une communication ouverte afin d’atteindre l’excellence.

DEVENIR MEMBRE

La Maison est un organisme à but non lucratif subventionné par le Ministère des services à l'enfance et  services sociaux et communautaires. Avoir des membres confère un intérêt particulier de la communauté envers l’organisme et à la cause de la violence envers les femmes et les enfants.

 

Votre adhésion à La Maison, de même que votre appui financier sont d’une grande importance pour le développement de notre organisme.